Au camarade maire Joseph Hentgès, Ouvrier Communiste Résistant

JOSEPH HENTGES

« Allemand né en France » précise son acte de naissance. Pourtant le 14 avril 1942, il sera exécuté par les nazis !

Joseph Hentgès naît à Wasquehal le 17 juillet 1875 .
À 18 ans, il s’engage dans l’armée pour 4 ans. Démobilisé, il est embauché aux ateliers des chemins de fer de La Chapelle. Vivant à Paris, il s’y marie avec Henriette Decarpigny, ouvrière à la journée, originaire de Cambrai. De retour dans le Nord, vers 1903-1904, Joseph intègre les ateliers de chemin de fer d’Hellemmes. Il y fondera le syndicat CGT. En octobre 1910, il participe activement à la grève de la thune avec ses camarades cheminots. Il sera radié à vie de la compagnie des chemins de fer. Il ouvre un estaminet commerce dans la rue même des ateliers des chemins de fer. Fort de son expérience de syndicaliste, il se présente aux élections municipales de 1912 à Hellemmes : il y sera maire jusqu’en 1925, ainsi que conseiller général. Durant la guerre 14/18, Joseph Hentgès sera désigné comme otage par les autorités allemandes. Il sera à plusieurs reprises emprisonné et ensuite destitué de ses mandats par les Allemands. Dès la fin de la grande guerre, il faut reconstruire Hellemmes, les Allemands ayant réduit à l’état de squelette le Nord de la France.
En 1920, avec ses camarades, il est l’un des fondateurs du Parti communiste dans le Nord et le Pas-de-Calais. 1925, il perd la mairie d’Hellemmes mais continue cependant le combat. Côté professionnel, il ouvre une boutique de peinture rue Roger Salengro. 1936, il sera l’un des acteurs du Front Populaire dans le Nord, ainsi que dans la lutte pour l’Espagne Républicaine. Malgré son âge, Joseph fait partie des communistes qui vont reconstruire le Parti dissout. Le 26 août 1941, il est arrêté parce que communiste et résistant comme 71 autres de ses camarades. Emprisonné à la prison de Loos dans un premier temps, il y verra certains de ses camarades exécutés. En février 42, il est emmené à la Citadelle de Huy en Belgique. Les autorités allemandes le ramènent sur Lille le 13 avril 1942. Le lendemain, il sera exécuté avec 34 autres camarades au Fort du Vert Galant à Wambrechies. Joseph Hentgès allait avoir 67 ans.

Pierre OUTTERYCK
ISBN : 978-2-914670-61-3
Prix : 5€
Publicités