L’affaire du foulard islamique – La production d’un racisme respectable

La production d'un racisme respectable

La production d’un racisme respectable

Réduire les problèmes de repli identitaire et de communautarisme à la simple question des signes religieux est une « tartufferie ». La laïcité et l’école de la République ne sont pas menacées par quelques « foulards », croix ou kippa mais par les restrictions budgétaires, les inégalités ou encore la dégradation des conditions d’existence de certaines familles d’élèves.

Dans cet essai, Saïd Bouamama s’attaque sans langue de bois ni concession à l’hypocrisie entourant l’affaire dite du « foulard islamique » qui a marqué l’année 2003.

Le sociologue nous montre en quoi cette affaire n’est qu’un leurre permettant d’occulter d’autres questions brûlantes, produisant un consensus autour de la peur de l’altérité, imposant un clivage idéologique profitant aux extrêmes et conduisant à de nombreux a priori et confusions.

Cet ouvrage permet également d’éclairer le contexte dans lequel a éclaté cette affaire et de s’interroger sur les effets durables d’une telle campagne idéologique.

Saïd Bouamama
ISBN : 978 – 2 – 914 – 670 – 22 – 2
PRIX : 14.00 €
Publicités