Les artisans bateliers au cœur du transport fluvial

Bien fluvialement…

Bien fluvialement…

Les artisans bateliers ont longtemps travaillé dans l’ombre, transportant des millions de tonnes de marchandises chaque année au fil de l’eau, sans que personne ne les remarque vraiment.

Pire, avec la crise des années 1970, on en est venu à prédire la fin de cette batellerie artisanale si mal connue. Et pourtant, à l’aube du XXIe siècle, non seulement ce secteur a retrouvé les chemins de la croissance, mais on voit aujourd’hui dans la navigation intérieure, un mode de transport écologique promu à un brillant avenir.

Pour comprendre ce revirement, quel meilleur observatoire que cette Chambre nationale de la batellerie, organe collectif de représentation et de défense dont s’est dotée la profession il y a tout juste 25 ans.

L’ouvrage que publient aujourd’hui les éditions du Geai Bleu, nous révèle donc les efforts entrepris par la profession, d’abord pour garder la tête hors de l’eau au plein coeur de la tourmente, puis pour s’adapter à la nouvelle donne économique et sociale… sans perdre son âme. Des documents souvent exceptionnels renforcent la puissance d’un texte écrit par un auteur que nos lecteurs par ailleurs connaissent bien…

Cet ouvrage a été préfacé par Dominique Bussereau, Secrétaire d’état chargé des transports, et par Michel Dourlent, Président de la CNBA.

Bernard LE SUEUR
ISBN : 978 2 914670 54 00
PRIX : 20 €
Publicités