Buchenwald-Dora – L’Art clandestin dans les camps nazis

« Si je vais en enfer, j’y ferai des croquis. D’ailleurs, j’ai l’expérience.
J’y suis déjà allé et j’ai dessiné »

Boris Taslitzky

Cet essai est le fruit d’un passionnant travail sur les dessins clandestins réalisés par des déportés dans le complexe concentrationnaire de Buchenwald-Dora.

Leurs œuvres sont contemporaines de la déportation et s’inscrivent aujourd’hui et à jamais comme la mémoire de la déportation dans sa douleur mais aussi dans la résistance créatrice des hommes.

“ Dans son livre consacré à l’art clandestin dans les camps nazis, Marie-France Reboul, ancienne professeur d’histoire, se mue un moment, pour notre plus grand bonheur, en historienne de l’art pour nous faire explorer minutieusement un patrimoine artistique atypique autant qu’historique… Beau thème pour de futurs travaux d’élèves sur l’analyse comparative des représentations que donnent à voir les œuvres d’artistes concentrationnaires ! ”

Y. Lescure, directeur de la Fondation
pour la Mémoire de la Déportation.

“ Marie-France Reboul nous offre un essai très précieux pour comprendre à quel point l’art est ce qui demeure quand toute humanité semble condamnée ”.

L. Bertrand-Dorléac, historienne de l’art.

Marie-France REBOUL
ISBN : 978-291-467-0807
Prix : 20€

Cliquez ici pour télécharger le bon de commande !

Publicités