43 ans après la mort de son père, elle veut être reconnue orpheline de déporté

Une habitante de Auby, près de Douai, demande à l’État une indemnisation d’orpheline de déporté de la Seconde guerre mondiale. Elle estime que son père, bien qu’ayant survécu aux camps, est bien mort en 1973 des suites de sa déportation.

La suite à lire sur le site de La Voix du Nord

Avec le concours de la municipalité de Auby, Laurence Dubois & Pierre Outteryck
sur un livre mémoriel en hommage aux résistants de cette commune.
Pour en savoir plus, cliquez ici !

Publicités